Retour à la page index de la section "Écoles de pensée"

 

seront efficaces qu'en tenant compte des attentes et des valeurs : les conséquences positives à court terme influencent davantage la décision que les résultats négatifs à long terme du jeu. Le joueur doit apprendre à tenir compte des deux types de conséquences dans sa prise de décision.

  • COGNITIONS : Premièrement, défier les pensées irrationnelles à la base du style de vie associé au jeu compulsif par les techniques d'autorégulation. Ceci, à travers l'auto-récompense et l'auto-punition ou en ayant des pensées ou des comportements incompatibles avec le comportement de jeu pathologique comme se voir s'amusant avec ses enfants. Dans le même but, on peut utiliser la restructuration rationnelle (remplacer les pensées irrationnelles par des pensées rationnelles). Deuxièmement, promouvoir le changement cognitif par le recadrage cognitif (reconceptualisation d'un événement afin d'amener un changement d'état émotionnel et /ou de comportement, par exemple reconceptualisation de la rechute en une expérience d'apprentissage).
  1. Le renforcement d'un style de vie sans jeu.
  • Application des connaissances et compétences acquises à l'étape 2.
  • Mise en place d'un plan et identification des services de suivi afin de créer un réseau de support. Implication de la famille ou d'un groupe de support (G.A.). 
  • Une thérapie maritale peut être suivie en concomitance, en raison de l'importance de l'implication du ou de la conjoint(e) à l'étape 1 (étape de l'abstinence).
  • Le programme personnel de traitement est bâti en choisissant les techniques appropriées aux zones de force et de faiblesse du client.

AUTRES THÉRAPIES


LE MODÈLE SYNOPTIQUE (McGurrin, 1992)

POSTULATS

  • La perte de l'argent n'est pas irrationnelle si on regarde les autres récompenses qu'offre le jeu.
  • Le sentiment de succès ou de perte peut provenir d'un ensemble d'éléments inter-reliés et non seulement des gains ou des pertes monétaires.
  • 5 éléments sont à un niveau " macro " :
  • Variables de statut : Statut socio-économique, marital, temps disponible et revenu.
  • Variables situationnelles : opportunité de jeux, nombre de collègues de jeux.
  • Variables contextuelles : lois et règles locales sur le jeu.
  • Règles sociales : normes sociales qui définissent les valeurs et la conduite générale adoptées et estimées par les joueurs.
  • Variables reliées aux événements de jeu : type d'équipement et probabilité de gain.
  • 3 éléments sont à un niveau " micro " :
  • Variables psychologiques : Estime de soi, désordre de personnalité, lieu de  contrôle interne ou externe (impression que la personne contrôle son comportement ou que ce sont les événements extérieurs qui le contrôle).
  • L'action de jouer : style de jeu, stratégies.
  • Variables reliés aux signaux sociaux renvoyés par les autres : approbation des paires, estimation des coûts et bénéfices provenant des paris.
  • Par exemple, si un joueur a une faible estime de lui car il est un perdant et que son entourage de jeu lui renvoie l'image que perdre avec grâce est une force dans les normes universelles du " gambling ", le fait de perdre rehaussera son estime de soi puisqu'il gagne ainsi le respect des autres joueurs. Ce sera donc là, le but (le gain) de son jeu.
  • Chaque joueur est soumis à différentes variables et conditions et joue pour différentes raisons.

TRAITEMENT

  • Le thérapeute essaie de changer ces schèmes par des jeux de rôles (ex : le thérapeute joue le rôle du collègue de jeu qui véhicule d'autres valeurs, par exemple en disant au client que le fait qu'il augmente ses montants de jeu démontre une perte de contrôle et indique qu'il panique. Ce qui est reconnu universellement par les joueurs comme un signe de faiblesse).
  • Ce traitement est pratiqué en concomitance avec d'autres techniques, par exemple une thérapie familiale.

  • Il s'adresse à une clientèle qui vise le contrôle du jeu.

EFFICACITÉ

  • Succès partiel avec des clients vus en traitement externe. Cependant, les données ne sont pas recueillies sur une assez longue période pour juger de la capacité de contrôle des joueurs à long terme.

   

Retour à la page index de la section "Écoles de pensée"