ACCUEIL

Que peut-on faire ?

JEU AIDE ET RÉFÉRENCE

Notre premier réflexe, lorsque nous percevons qu'une personne de notre entourage est aux prises avec des problèmes de jeu, est de vouloir lui venir en aide. Mais que pouvons nous faire? Il est évident que, malgré notre désir, nous ne pouvons pas l'aider malgré elle. Il est malheureusement impossible de cesser de jouer à la place du joueur.

Néanmoins, lorsque vous avez observé certains comportements chez une personne, qui vous laisse croire que celle-ci a développé un problème avec le jeu, vous pouvez lui en parler. Cependant, il est toujours très important que vos paroles ne servent pas à juger la personne, mais bien à l'aider. Ainsi, illustrez-lui son problème en terme des comportements que vous avez observés plutôt qu'en jugement de valeur. Par exemple, dites-lui : "J'ai remarqué que tu vas au bar chez Untel, pour jouer à la loterie vidéo à tous les soirs de fin de semaine, plutôt que d'aller au cinéma et danser comme avant. Cela m'inquiète un peu, peut-être es-tu en voie de développer un problème avec le jeu" plutôt que "je pense que tu est fou de dépenser autant d'argent dans ces machines, tu es un joueur maladif ".

Voici une petite marche à suivre.


-
Énumérer lui clairement les comportements qui sont à la base de votre inquiétude.

- Dites à la personne que cela vous touche (peut-être même directement et matériellement, s'il s'agit de votre conjoint) et vous inquiète. 

- Dites lui qu'il existe des ressources pour l'aider et donner lui une référence, par exemple la ligne 1 866 SOS-JEUX. Il s'agit d'un service téléphonique tout à fait confidentiel en service 24h sur 24, 7 jours sur 7, qui écoute la personne et la réfère à des ressources d'aide spécialisées pouvant l'aider. N'hésitez pas à vous en servir vous-même si vous avez des questions ou sentez le besoin de vous confier à quelqu'un.

Souvent, l'entourage décèle les problèmes du joueur bien avant que celui-ci n'en ait conscience. Ce qui peut avoir pour conséquence que le joueur nie son problème et refuse l'aide offerte. Si cela se produit, vous ne devez pas vous décourager. Même si vous ne percevez pas de résultats visibles immédiatement, votre intervention a quand même des répercussions réelles. Le fait de lui refléter son problème ne peut que l'aider à en prendre conscience (peut-être pour une première fois) et votre offre d'aide et de soutien ne peut que l'encourager à y faire face.

- Entre-temps, ce que vous pouvez, et même devez faire, est de vous protéger, vous-même et votre famille le cas échéant, contre les demandes incessantes du joueur. N'oubliez pas qu'il est souvent un habile manipulateur. Vous devez établir et exprimer clairement vos limites au joueur, lui faire comprendre que vous désapprouvez son comportement, que vous ne le tolérerez pas en votre présence et ne ferez rien pour l'encourager. Par exemple, dites-lui clairement qu'en aucun cas il ne pourra compter sur vous pour lui prêter de l'argent, l'aider à cacher ses comportements, faire des sorties dans des endroits à risques, etc. Cela peut être très difficile quelquefois de maintenir ses limites ainsi, puisque après tout vous aimez cette personne! Cependant, dites vous que si vous ne faites pas cela, vous lui ferez plus de tort que de bien, et à vous aussi. Vous devez dire "non" aux comportements de jeu de la personne, si vous voulez qu'elle-même le fasse un jour! En agissant ainsi, vous contribuez à hâter la fin de ces comportements pathologiques, puisque vous rendez ceux-ci plus difficiles et moins agréables.

Maintenant vous vous dites peut-être: mais quels moyens concrets ai-je pour me protéger au niveau financier? Et que puis-je faire pour appuyer la personne lorsqu'elle décide d'entreprendre des démarches afin de régler son problème?

 

Budget en ligne et à télécharger | Où trouver de l'aide ? | Comment aider, comment s'aider...
Retour à la page d'accueil
DERNIÈRE MISE À JOUR 03/11/05