ACCUEIL
 Le gambling une activité ludique ?

.

Les appareils électroniques de jeux (loteries vidéo, machines à sous, bandit-manchot, etc) ne sont pas des jeux de hasard et d'argent comme les autres... Ils n'ont rien de mécanique et impliquent des logiciels qui non seulement sont en mesure de rendre les joueurs captifs du hasard  mais qui recèlent une programmation perverse capable d'induire une addiction chez près d'un joueur régulier sur deux.

Aujourd'hui on remet en question l'idée que le fait de pratiquer des jeux de hasard et d'argent (gambling) représente une activité ludique et/ou récréative. L’arrivée massive des machines à sous et autres appareils électroniques de "jeux" a beaucoup modifié l’image que nous avions autrefois, des «jeux» de hasard et d’argent… Si auparavant les casinos étaient réservés à une clientèle bourgeoise qui s’y rendait pour socialiser et s’amuser ce n’est assurément plus le cas aujourd’hui. Les «ludiques» jeux de tables ont laissé place aux populaires, lucratives et très addictives machines à sous… De nombreuses études de prévalence du "gambling" au sein de population démontre qu'entre 80% et 90% des joueurs pathologiques sont des accros des différentes formes d'appareils de loteries électroniques (loteries vidéo, machine à sous, keno, bandit-manchot, etc).

S’adonner aux machines à sous et autres appareils de loteries électroniques ne semble pas représenter pour la majorité des «joueurs» une activité récréative et ludique… On s’adonnerait à ces «jeux» populaires d’abord dans le but d’y gagner de l’argent et rapidement plusieurs tomberaient dans le piège de l’addiction.

Si l’industrie du gambling a beaucoup évolué depuis 25 ans, le discours des experts en matière de jeu pathologique semble figé dans le temps et ne s'est guère transformé depuis l'époque de Dostoïevski. Ceux-ci ne prennent pas suffisamment en compte les développements technologiques qui ont eu cours au sein de cette industrie. Les machines à sous électroniques et autres appareils électroniques de "jeux" n’ont apparemment rien de ludique puisque de toute évidence, elles sont conçues pour créer une forte dépendance chez ceux qui s’y adonnent sur une base régulière. Pour en savoir plus

À lire absolument: Le rapport scientifique de l'expert (Jean Leblond, Ph.D. psychologie) engagé par le recours collectif "Évaluation de la dangerosité des ALV" celui-ci démontre de façon sans équivoque que les machines à sous et les appareils de loteries-vidéo on été concus et paramétrés pour développer une forte dépendance. »» sous la section "Recours collectif" du site www.jeu-compulsif.info

MACHINE À SOUS - MS / APPAREIL LOTERIES VIDÉO - ALV / BANDIT-MANCHOT
.

Retour à la page d'accueil

 

DERNIÈRE MISE À JOUR 03/11/05